Deutsche Rhododendron-Gesellschaft e.V.

Deutsche
Rhododendron-Gesellschaft e.V. (DRG)

Gemeinnützige Gesellschaft für immergrüne Laub- und Nadelgehölze

75 Anniversaire

Internationales Rhododendron-Symposium anlässlich des 75 Geburtstages der Deutschen Rhododendron-Gesellschaft e.V.
Zahlreiche Fachführungen durch den Rhododendron-Park Bremen begeisterten die Teilnehmer.
Der neue Präsident Dr. André-Michael Schultz (links) gratuliert dem neuen Ehrenpäsidenten Berndt-Adolf Crome (mitte) zur Taufe einer Rhododendron-Hybride auf dessen Namen (ganz links). Züchterfirma ist Joh. Bruns, vertreten durch Jan-Dieter Bruns (rechts)

En Mai 2010 la DRG fêtait son 75e anniversaire à Brême où plus de 200 personnes venues de 15 pays y participaient. Les festivités s'ouvraient avec le Symposium International du Rhododendron et ensuite seulement se déroulaient les festivités d'anniversaire à proprement parler. Et, pour terminer le programme, une excursion a eu lieu sur deux jours dans le Ammerland pour visiter différents parcs et pépinières, ainsi que des voyages annexes ayant pour but les destinations suivantes: Ostfriesland, Hamburg et Schleswig-Holstein.

Concernant le Symposium International du Rhododendron et qui a eu lieu les 19 et 20 mai 2010, les participants ont été conduits vers les nouveaux stands dans les secteurs d'Amérique et d'Asie et ont été familiarisés aux activités de ces pays où le rhododendron est cultivé dans leurs jardins.
Les thèmes ont été choisis et adaptés pour un public d'amateurs et non scientifiques. Les discours voulaient, au contraire, montrer toute la palette d'une culture de rhododendron dans les différents pays, évoquer les origines historiques expliquant la diversité et la passion pour le rhododendron d'aujourd'hui et présenter les pays d'origine les plus importants avec leurs lieux si fascinants et changeants.
Hartwig Schepker présentait la Deutsche Genbank Rhododendron ayant pour but d'exposer la grande diversité de la collection des rhododendrons et celle des jardins allemands ainsi que le grand nombre des espèces et variétés qui y sont cultivées.
Les efforts effectués dans les collections au Pays Bas étaient mis en évidence par Wilbert Hetterscheid et qui nous parlait de leur tradition dans le domaine de la culture du rhododendron.
Marc Colombel, fondateur et ancien président de la Société Bretonne du Rhododendron soulignait la grande importance qu'ont eu les missionnaires français pour la découverte et le traitement de beaucoup de rhododendrons espèces et exposait sur les recherches d'obtention et de collection très remarquables, bien que peu nombreuses, faites dans le Nord-Ouest de la France.
Philippe de Spoelberch, quant à lui, rapportait sur l'Histoire des obtentions influentes des rhododendrons et des azalées en Belgique et présentait, à part des collections les plus importantes de ce pays, aussi les représentants les plus dignes du point de vue paysagiste de la section 'Fortunea'.
Svend Hansen, originaire du Danemark, nous décrivait d'une manière très divertissante son long chemin de collectionneur des espèces de la Chine jusqu'à la sélection des clones de première classe.
David Millais venant d'Angleterre nous donnait une esquisse sur le boom des rhododendrons en Europe déclenché par l'histoire d'obtention en Grande-Bretagne et des exigences actuelles réclamées pour la conservation des hybrides anglaises anciennes ainsi que sur l'obtention de nouvelles variétés.
Le Vice-Président de la Société australienne du Rhododendron, Robert Hatcher, nous parlait des conditions de culture difficiles dans les "down under" menacés de canicules, d'inondations et de tempêtes.
Par contre, les conditions de croissance clairement plus paradisiaques pour le rhododendron se trouvent en Nouvelle Zélande. Tony Fitchett, le Vice-Président de la Société Nouvelle-Zélandaise du Rhododendron stimulait le désir d'un long voyage vers l'autre côté du globe avec ses images des plants de rhododendron dans les collections comme le 'Pukeiti' ou celles du 'Dunedin' incroyablement poussants.
Cependant John Weagle de la Côte ouest du Canada cultive sous des conditions bien plus difficiles. Il décrivait les résultats d'obtention d'une cinquantaine d'années et qui concernent essentiellement les variétés de rhododendron nain et des lepidotums dans la région glaciale du Nova Scotia.
Don Hyatt de la Société Américaine des Azalées nous entretenait très agréablement avec des images excellentes des azalées caduques de l'Amérique du Nord, merveilleusement colorées.
Avec George Argent venant d'Ecosse l'auditoire était enlevé vers les variétés Vireya sur la Nouvelle Guinée et l'Ile de Bornéo.
Dans les régions similaires et aussi fascinantes se poursuivait la conférence de Steve Hootman de la Fondation des Rhododendrons Espèces des Etats-Unis. En divisant le rhododendron en trois lieux vitaux principaux, à savoir 1) la forêt de brouillard subtropicale, 2) la forêt alpine et 3) la zone alpine, il nous montrait de nombreuses espèces de la région sino-himalayenne et de leurs habitats.
La conférence de Kenneth Cox terminait le symposium. Il nous présentait à l'aide d'exemples très intéressants le développement du rhododendron à partir de ses lieux naturels jusqu'à son utilisation dans le jardin.

L'après-midi du 20 mai 2010 était consacré aux festivités du 75ième anniversaire de la Société et qui ont eu lieu dans la Salle des Serments historique du Palais de la Justice de Brême. A cette occasion Berndt-Adolf Crome a pris sa retraite au bout de sa présidence de 22 ans et était, en même temps, élu comme président honoraire. L'actuel vice-président, le Dr. André-Michael Schultz, a été élu pour prendre la succession de ce poste. De nombreux adhérents fidèles au-delà de 40 ans ont été honorés. Les lauréats présents tels que Edith Hanslitschek, Walter Schmalscheidt, Jan-Dieter Bruns pour la pépinière Joh. Bruns et Klaus Stöckmann pour la pépinière Ernst Stöckmann, ont reçu leur certificats ensemble avec la broche d'argent de la DRG. Walter Schmalscheidt recevait un honneur particulièrement accentué en étant nommé Membre d'Honneur de la DRG à cause de son oeuvre de vie dans le domaine des variétés du rhododendron.
Ensuite, le 21 mai était consacré au Parc du Rhododendron de Brême à proprement parler. Environs 150 participants se joignaient aux nombreuses visites guidées et aux séminaires. Nous n'en nommerons parmi eux que quelquesuns comme Steve Hootman ainsi que Peter et Kenneth Cox qui donnaient une introduction dans l'identification des rhododendrons espèces, George Argent qui présentait avec le soutien de Martin Monthofer les variétés Vireya dans la Serre-Bornéo de la "Botanica". Les divertissement étaient assurés par un jeu sur le rhododendron en "questions-réponses" et par le baptème d'une nouvelle variété de rhododendron en honneur du président de longue date Berndt-Adolf Crome.

Quant aux excursions, elle débutèrent le 22 mai avec un voyage en deux autobus dans la région du Ammerland. La première étape était la "Rhodo" à Westerstede, cette exposition la plus importante du rhododendron de l'Europe et qui a lieu tous les quatre ans. 80 exposants de marque ont transformé la ville du district en une mer florale de plus de 20.000 m2.
Les participants ont pu prendre une autre impression spectaculaire dans les pépinièrees d'Oldenburg, comme celles desd' pépinières Gerstenkorn, Ernst Stöckmann, Joh. Bruns, Diderk Heinje et Fredo Schröder. Il y a eu des applaudissements, des exclamations et des étonnements d'incrédibilité qui alternaient.
L'après-midi du 23 mai se déroulait dans le "Park der Gärten" (le Parc des Jardins) à Bad Zwischenahn où les rhododendrons et les azalées étaient également en pleine floraison.
Björn Ehsen, Heinrich Beltz et encore d'autres collègues faisaient le tour très compétent dans beaucoup de jardins à thèmes ainsi que dans les secteurs des plantations d'essais sur le terrain de l'Institut d'Etudes et d'Essais pour le Paysagisme dans le secteur.
Le 24 mai des excursions complémentaires ont été faites en direction d'Ostfriesland au Parc du Château de Lütetsburg et qui est un jardin paysagiste dans le style du début du Romantisme appartenant à des rares exemples de ce type de jardin sur le continent européen. Ici se trouvent quelques exemplaires des plus vieux et des plus grands rhododendrons d'Allemagne.
Le lendemain l'étape suivante était le Parc du Rhododendron D.G. Hobbie à Linswege où l'on trouve également des plantes de rhododendron particulièrement anciens et grands.
A la fin de la journée une visite dans le Jardin du Château d'Oldenburg était organisée dans ce parc au style d'un jardin anglais.
Le jour suivant, donc le 25 mai, la tournée s'arrêtait à la pépinière H. Hachmann. Comme cerise sur le gâteau les toutes dernières nouveautés de rhododendron étaient présentées exclusivement au groupe des visiteurs. Les obtenteurs Holger Hachmann et Bernd Wickhorst visiblement très contents montraient leurs résultats et récoltèrent un grand enthousiasme. Des obtentions particulièrement impressionnantes et qui ne sortiront au plus tôt qu'en 2015 ont dû être mises en sécurité, tellement la demande était grande!
Puis, aprés avoir pris à Hambourg un bon et tr&egrace;s copieux déjeuner le groupe partait pour Planten un Bloemen. Sans une visite du port, un détour de la ville hanséatique n'est qu'incomplet. Ainsi dans une barque historique le groupe voyageait sur une Elbe bien agitée, en passant à côté des remorqueurs, des constructions navales et des bateaux de plaisance.

Les participants du colloque reçoivent un CD contenant les conférences, les photos et les informations des points de chutes de ces excursions du Symposium International. Les personnes intéressées et qui n'avaient pas la possibilité de participer à cette assemblée annuelle peuvent réclamer ce CD à l'adresse de l'administration.

 

Vous pouvez relire cet article en entier (car ici grandement raccourci) de Dr. Hartwig Schepker dans le cahier "Rhododendron & Immergrüne", tome 9, 2010.